Comment choisir votre sous-traitant en injection plastique ?

Investir dans un moule est sans nul doute la solution incontournable pour assurer efficacement la fabrication des composants de produits manufacturés (automobile, etc.) ou de produits finis (tables de jardin, etc.). Toutefois, ce type d’investissement peut avoir un impact non-négligeable sur le budget de son entreprise et il est souvent préférable de faire appel à un sous-traitant. Dans l’optique d’assurer la qualité de la production, il est indispensable de prendre certains critères en considération dans le choix de l’entreprise.

L’ancienneté

L’ancienneté est le premier critère à prendre en compte dans le choix d’un sous-traitant. D’une part, elle est une preuve de l’expérience de l’entreprise dans son domaine et d’autre part, elle permet d’évaluer le sérieux de celle-ci.

Dans la majorité des cas, une société présente sur le marché depuis une dizaine d’années a toujours su satisfaire les attentes de ses clients et a toujours respecté ses obligations sociales et professionnelles.

Pour obtenir de plus amples informations concernant la qualité des services d’une entreprise, il est parfois recommandé de se pencher sur sa notoriété au niveau local et/ou national.

Fort d’une expérience de plus de 25 ans dans l’injection plastique, www.jmd-cfao.com intervient dans la conception de tout type de pièces chez les PME et les grandes entreprises.

La qualité du parc

Après l’ancienneté, il est fortement conseillé de se concentrer sur le parc de machines. Bien qu’ils soient présents sur le marché depuis de nombreuses années, certains professionnels ne disposent pas nécessairement des moyens indispensables à réalisation de certaines commandes.

Avant de conclure un quelconque contrat avec un prestataire, il faut vérifier si ses moules à injection plastique sont suffisamment diversifiées et performantes pour pouvoir satisfaire les plus hautes exigences, en matière de qualité.

La spécialité de l’entreprise

Chaque entreprise a sa spécialité et il serait inadapté de faire appel à un prestataire possédant une excellente notoriété dans la fabrication de pièces de grandes tailles, dans la production d’équipements de dimensions restreintes et nécessitant une excellente précision.

Pour s’assurer que la collaboration avec le sous-traitant soit réellement bénéfique pour les activités de son entreprise, il est fortement recommandé de vérifier s’il dispose des compétences nécessaires à la réalisation des différentes caractéristiques des pièces.

Outre la qualité des équipements du parc, la formation de l’équipe en charge des travaux doit faire l’objet d’une attention particulière.

Spécialisé dans la conception de dispositifs médicaux, www.jamd-cfao.com possède les compétences indispensables à la réalisation des pièces les plus complexes qui nécessitent une excellente précision.

La santé économique de l’entreprise

Si aux premiers abords la santé économique semble être un critère négligeable, elle doit impérativement être prise en compte dans le choix du sous-traitant. En effet, elle est un gage de la pérennité de la collaboration puisqu’en cas de faillite, une société peut ne plus être en mesure de d’honorer ses engagements et donc de poursuivre la production.

Pour commencer, il faut vérifier si les comptes de résultats du prestataire démontrent que son activité est rentable.

Ensuite, il est faut se concentrer sur son endettement, ses annuités de remboursement et l’évolution de sa situation durant les cinq dernières années. L’endettement à long et à moyen terme d’une entreprise en excellente santé doit être inférieur à ses fonds propres.

D’autre part, les annuités de remboursement des emprunts à long et moyen terme doivent être inférieures à la capacité d’autofinancement de la société.